Moi, imperméable aux mille vies.

Ce matin tu t’es réveillé en pensant que les objets ne parlaient pas, que les tasses servaient juste à contenir du café, les couches à protéger les fesses de bébé, les cartables à porter des cahiers, les réveils à te stresser, les chaussures à te faire marcher, les barrettes de ta fille à la coiffer et les imperméables à repousser la pluie.

Mais non.

Les tasses, les réveils, les élastiques, les barrettes, les cartables et les imperméables ont une âme. Un objet n’est pas qu’un objet et ça je le sais car je suis moi-même un imperméable.

Parfois je parle, parfois je ris, parfois je sens la pluie perler tout le long de moi et parfois j’écris.

Mon histoire est celle-ci.

Un jour une gentille dame qui travaille chez Monoprix s’est dit « tiens si on inventait un imperméable gris, tout joli pour protéger les petites filles de la pluie ? Il serait gris perle, il aurait une capuche, il serait fabriqué en plusieurs tailles, il aurait une jolie forme qui évoquerait Catherine Deneuve dans les parapluies de Cherbourg, il serait en ventre dès l’automne et les fillettes en seraient dingues ? »

Un gentil monsieur a dit banco, un dessin fut réalisé et nous fûmes créés.

IMG_2456.JPG.800x800_q85

Imperméable Bout’chou 2 ans, 8 points ou 8€

Je dis « nous » car nous étions plusieurs : une famille, une tribu, une colonie entière, un pays.

En sortant de l’usine, nous avons eu peur : où allions-nous ? Qu’allions nous devenir ? Allions nous être séparés les uns des autres ? Aurions nous chaud  ou froid ? Qui s’occuperait de nous ?

Quelle ne fut ma surprise : je me retrouvai sur un porte manteau avec une étiquette, un prix. On m’expédia ensuite dans un magasin, le Monoprix de Lille.

Là je vis des gens passer, des enfants me toucher, des personnes m’essayer, m’abandonner en cabine au milieu des culottes et des chaussettes, me reprendre, puis changer d’avis en caisse.

Quelques jours passèrent (3 ou 4) avant que le 31 août 2012 une petite fille et sa maman me choisissent.

La maman dit « il est beau et il te protégera de le pluie et du froid de cet automne ma chérie. En plus c’est ta taille, c’est  du 2 ans. »

Elle répondit « Ze le veux, cro cro beau ! »

Elle m’essaya et ce fut alors comme une évidence. Pour elle, pour sa maman et pour moi. Je me sentais bien avec elle, elle se sentait bien avec moi.

Une fois rentrés chez nous, je fus mis au placard en attendant la pluie. Plusieurs jours, voire semaines s’écoulèrent avant que le ciel de Lille ne fut gris. Puis il se mit à pleuvoir.

La maman se souvint de moi et je démarrai ma vie d’imperméable dignement.

Je vécus des mois de bonheur pluvieux à protéger la douce enfant à qui j’étais devenu aussi indispensable qu’un doudou. Cette année là, coup de chance, il y eut beaucoup, beaucoup de pluie.

Je l’accompagnai à la crèche, au parc parfois, chez sa mamie. J’étais son meilleur allié. Mais un jour les rayons du soleil eurent raison de moi et je fus remis au placard. Une immense tristesse s’empara de moi : quand allais-je revoir le jour ?

Les mois passèrent lorsqu’on vient me chercher. Je me dis « chouette ! » mais ma joie fut bien courte. La petite avait grandi, elle ne faisait plus du 2 ans.

« Qu’allons nous faire de lui ? Il est en parfait état, c’est dommage !» demanda la maman.

Sans que je n’y comprenne rien, je me retrouvai assez vite dans un paquet puis dans d’autres main et enfin en vente sur un site Internet, too-short.com, un site qui donne une seconde vie aux vêtements qui comme moi sont devenus trop petits (mais qui, je le précise, sont beaux comme au premier jour !).

Pour un prix moindre (8 points soit 8 euros) j’allai enfin retrouver une fillette à réchauffer.

En ce moment je suis là et j’attends celle qui rendra mon année plus douce.

Pendant ce temps je réfléchis, je drague les baskets et je prie le ciel pour que la pluie arrive !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s