J’ai testé : mettre un pantalon blanc à mon serialfiston

Voilà, encore une fois, j’ai pris des risques (oui je suis comme ça moi, une guerrière) : j’ai décidé de mettre un pantalon blanc à mon fils pour un mariage.

C’était l’automne, un automne où il faisait beau. Une saison qui n’existe que dans le Nord de l’Amérique. Là-bas on l’appelle l’été indien (merci à Joe Dassin pour ces paroles exquises).

Je me suis dit « Hey, il fait beau, osons le pantalon blanc pour serialfiston. Pour ce mariage champêtre ce sera l’idéal ! »

Il mit son pantalon avec une joie énorme, avec cet air trouble qu’ont les personnes qui savent qu’un drame va arriver.
Et le drame arriva.

A la campagne, le blanc attira les moucherons qui prirent le pantalon de fiston pour une piste d’atterrissage. Tacheté de petits points noirs, le pantalon partait déjà perdant au bout de 23 minutes.

Mais c’est à la 25ème minute que tout bascula à nouveau. « Maman je peux faire un foot ? Y’a plein de  copains là bas qui jouent. » Sur le moment j’avais oublié le blanc. « Oui mon chéri ! »

A la 29éme minute, le pantalon était vert. Fiston avait roulé dans l’herbe pour rattraper le ballon (il était gardien de but. Quelle idée aussi…) et l’herbe avait épousé le blanc. Et le blanc n’était plus qu’un vague souvenir.

« Mais tu peux pas faire attention ?!!!» dis-je calmement (non en fait je hurlais).

A ce moment là, mon bras a glissé et le verre de vin rouge est tombé… sur le pantalon blanc. Cette fois, c’est sûr, c’était foutu.

Mon mari me lança un « bah évidemment… du blanc sur des gosses ça tient pas… j’te l’avais dit ».
Ok, il avait (encore une fois) raison.

Serialfiston qui ressemblait à un arc en ciel, était mort de rire.

Moi morte de rage.

Il fallait donc que je rachète un pantalon vite fait. Surtout pas cher. Surtout pas blanc. Sur too-short.com je fis la rencontre d’un jeanLe denim c’était plus sûr.

IMG_3530.JPG.800x800_q85

Jean brut 10 ans, Okaïdi

Note pour plus tard : attendre l’âge adulte pour porter du blanc.

4 réflexions au sujet de « J’ai testé : mettre un pantalon blanc à mon serialfiston »

  1. Rien de neuf sous le soleil , Serial fiston1 avait eu une expérience du même genre à une circoncision en plein mois de juin, il faisait tres chaud ! J avais eu l idée richissime d adjoindre au dit pantalon blanc un gilet rouge sang du plus grand chic ! Jusqu au moment où Seial fiston1 n en pouvant plus du discours du rabbin est sorti dand le parc pour aller se rafraîchir sous un jet d’eau qui arrosait la pelouse . Le gilet rouge s est mis à déteindre sur le pantalon blanc et Serial fiston 1 déjà fan des italien (nes) s est roulédans le gazon . Après midi de rêve ! 13 ans après je le revois comme si c’était hier !

  2. Et encore, même à l’âge adulte, le blanc c’est tendu ! Les hommes sont des aimants à tâches. Ça commence très jeune et semble ne jamais finir… En tout cas, le blanc est toujours à éviter sur mon mari… (je serais blanchisseuse, je serais milliardaire !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s