J-7 pour l’anniversaire de votre petit coeur

schenken-918_0Vous avez tout prévu : les invitations, le gâteau bonbon, le magicien, la nappe aux couleurs du héros préféré. Mais faute !!!!! Vous avez oublié le brief cadeau ! 

N’avez-vous pas vu le danger qui vous guette et va empoisonner votre vie ?

Oui le danger est multiple et démoniaque : camion de pompiers qui hurle,
arme de guerre, maquillage indélébile, peluche XXXXL… vous prenez de grands risques !
Qui n’a pas maudit les responsables du cadeau débile, voire dangereux, offert à l’anniversaire de votre enfant ébahi et ravi, prêt à adopter la « chose » en parfaite innocence.

Mieux vaut prévenir et fournir aux parents des heureux élus invités le jour J (à qui vous offrez rappelez-vous un cadeau inestimable : une demi journée de liberté !) le brief cadeau et 6 conseils pour trouver le bon cadeau d’anniversaire à votre enfant.

15 choses pseudo héroïques qu’on fait par amour pour nos enfants

Une mère ça se couperait les bras et les jambes pour son enfant non ? Bon, sans en arriver là il y a des petites choses du quotidien que les mamans font (les papas aussi !) pour rendre la vie de leurs enfants plus cool. Du coup elles se prennent vite pour Wonderwoman. Et elles ont raison ! Ou pas.

post_blog_tooshort_mum_wonderwoman-serialmother

1/ Se brûler les mains pour voir si l’eau du bain est pas trop chaude.

2/ Gouter la bouillie pas vraiment glamour de bébé pour voir si c’est bon avant
qu’il ne la mange.

3/ Accoucher.

4/ Laisser votre enfant prendre le dernier gâteau au chocolat alors que
vous en bavez d’envie.

5/ Vous réveiller parfois 7 fois dans la nuit et avoir le sourire le lendemain devant
la porte de l’école.

6/ Manger le blanc de l’œuf dur pour que votre enfant n’en mange que le jaune puisqu’il n’aime pas le blanc (idem pour les croûtes du pain de mie).

7/ Porter votre fille au dessus des toilettes publiques pour qu’elle n’ait pas à
s’asseoir sur la lunette sale.

8/ Recouvrir 15 livres d’école en une soirée.

9/ Inviter 17 copains de votre enfant de 4 ans pour son anniv’ chez vous.

10/ Utiliser un mouche bébé et aspirer sa morve.

11/ Gouter à la potion bien dégueulasse que votre enfant a fabriqué avec l’eau du bain, du shampoing et un peu de crème pour les pieds.

12/ Etre maman accompagnatrice à la sortie scolaire.

13/ Allaiter torse nue à 2 h du matin en plein hiver.

14/ Passer 43 heures à traquer les poux sur la tête de vos enfants.

15/ Ramasser le vomi dans la voiture car chouchou est malade et lui filer votre tee-shirt puisqu’il n’en n’a pas (et donc vous retrouver torse nue en voiture).

BIG UP les mamans !

Serialmother pour too-short.com, le site qui facilite la vie des parents !

12 choses sans importance (à priori) qui rendent les mères heureuses

Les priorités se bousculent, rien n’est plus pareil lorsqu’on devient maman.
Des choses à priori anodines, peuvent devenir follement jouissives. Si,si.

Une mère et ses enfants

1/ Un enfant qui s’endort sans pleurer. Vu de l’extérieur ça ne paraît pas si dingue et pourtant toutes celles qui ont mis 1 heure ou deux à endormir leur enfant savent que lorsqu’il s’endort sans caprices, c’est le graal.

2/ Prendre un bain sans être dérangée. C’est rien ? Mais si c’est énorme ! Un bain, des bulles, trois bougies, pas d’enfant qui hurle « Mamannnnnnn j’ai peur du monstre ! » ou « Maman j’ai envie de faire pipi ! ».

3/ Être seule chez soi. Alors ça… ça c’est le paradis ! Avant d’avoir des enfants on ne mesurait pas assez le kif que c’était. Aujourd’hui on se damnerait pour ça.

4/ Réussir à couvrir 12 livres sans s’énerver. Au mois de septembre les parents savent bien que cette petite victoire veut dire beaucoup !

5/ Ne RIEN oublier lorsqu’on sort en balade avec ses enfants. Pareil, c’est pas gravissime d’oublier la tétine, le doudou, le biberon, la trottinette se dit-on. Mais si enfin quoi c’est super grave et lorsqu’on oublie rien, on est heureuse !

6/ Réussir à ouvrir un petit pot sous vide sans les dents. Bah ouais.

7/ Réussir à faire faire les devoirs niveau CM2 à son gosse sans hésiter soi-même. Ça a l’air banal. Ça ne l’est pas.

8/ Avoir des idées de repas du soir tous les soirs (et quelqu’un qui les ferait à notre place).

9/ Parvenir à dormir 10 heures d’affilées. Ça c’est bon !

10/ Ne pas mélanger les chaussettes du petit, du moyen et du grand. Avec les siennes.

11/ Éradiquer les poux des têtes des enfants. Que c’est bon !!!!

12/ Avoir de la place pour les cours de danse/judo/tennis le mercredi après-midi sans avoir à se mettre à genoux. Si si, c’est rare et donc bon.

10 façons d’envoyer balader son enfant

bâillonner ses enfants

Il faut bien reconnaître que malgré l’amour inconditionnel que nous portons à nos enfants, il y a des moments où leurs 345678O questions nous fatiguent et où l’on aimerait être capable de leur dire « mais tu me lâches oui ou m…. ? ». Sauf que ce n’est pas bien de parler mal hein… Essayons donc de ruser (le parent est un animal malin).

1/ Lui suggérer « d’aller voir là bas si j’y suis ». Attention cela ne marche que pour les enfants de moins de 4 ans. Les plus grands ont bien compris qu’on est là où l’on est !

2/ Lui suggérer d’aller ranger sa chambre « parce que les grands font toujours ça ». Attention peu d’enfants acceptent et y croient.

3/ Lui suggérer d’aller dormir. Attention s’il est 17h il y a des chances de rébellion.

4/ Lui suggérer de lire. Attention si l’enfant ne sait pas lire, il sera en mesure de rétorquer que « c’est pô possible » et ça, c’est dangereux (à 18 mois on DOIT savoir lire, non ?).

5/ Lui suggérer d’aller voir son père/sa mère (enfin l’autre quoi).

6/ Lui suggérer de fabriquer une tour en Kapla. La variante Légo est la bienvenue aussi.

7/ Lui suggérer de jouer au roi du silence. Pour 5 heures. Merci.

8/ Lui suggérer de nous laisser nous reposer. Oui sans raison. Merci bis.

9/ Lui suggérer de fabriquer l’arbre généalogique de la famille en pâte à modeler.
Bah quoi ?

10/ Lui suggérer d’arrêter immédiatement de nous suivre aux toilettes. Bah parce que enfin quoi… M_ _ _ E alors !

Sinon il y a la solution B : bâillonner l’enfant. 
(#humour)

Ah l’AMOUR !

On aimerait souvent savoir ce que pensent nos chers petits au plus profond d’eux-même. Parce que lorsqu’on parle d’amour, on parle aussi de protection, la compagnie d’assurance Zurich est allée plus loin. Ainsi, ils ont fait parler les enfants de leurs parents et en particulier de leur père et de la notion de protection et de sécurité. Le résultat est tout simplement touchant, émouvant. Allez bonne fêtes les Papa !

J’ai testé : mettre un pantalon blanc à mon serialfiston

Voilà, encore une fois, j’ai pris des risques (oui je suis comme ça moi, une guerrière) : j’ai décidé de mettre un pantalon blanc à mon fils pour un mariage.

C’était l’automne, un automne où il faisait beau. Une saison qui n’existe que dans le Nord de l’Amérique. Là-bas on l’appelle l’été indien (merci à Joe Dassin pour ces paroles exquises).

Je me suis dit « Hey, il fait beau, osons le pantalon blanc pour serialfiston. Pour ce mariage champêtre ce sera l’idéal ! »

Il mit son pantalon avec une joie énorme, avec cet air trouble qu’ont les personnes qui savent qu’un drame va arriver.
Et le drame arriva.

A la campagne, le blanc attira les moucherons qui prirent le pantalon de fiston pour une piste d’atterrissage. Tacheté de petits points noirs, le pantalon partait déjà perdant au bout de 23 minutes.

Mais c’est à la 25ème minute que tout bascula à nouveau. « Maman je peux faire un foot ? Y’a plein de  copains là bas qui jouent. » Sur le moment j’avais oublié le blanc. « Oui mon chéri ! »

A la 29éme minute, le pantalon était vert. Fiston avait roulé dans l’herbe pour rattraper le ballon (il était gardien de but. Quelle idée aussi…) et l’herbe avait épousé le blanc. Et le blanc n’était plus qu’un vague souvenir.

« Mais tu peux pas faire attention ?!!!» dis-je calmement (non en fait je hurlais).

A ce moment là, mon bras a glissé et le verre de vin rouge est tombé… sur le pantalon blanc. Cette fois, c’est sûr, c’était foutu.

Mon mari me lança un « bah évidemment… du blanc sur des gosses ça tient pas… j’te l’avais dit ».
Ok, il avait (encore une fois) raison.

Serialfiston qui ressemblait à un arc en ciel, était mort de rire.

Moi morte de rage.

Il fallait donc que je rachète un pantalon vite fait. Surtout pas cher. Surtout pas blanc. Sur too-short.com je fis la rencontre d’un jeanLe denim c’était plus sûr.

IMG_3530.JPG.800x800_q85

Jean brut 10 ans, Okaïdi

Note pour plus tard : attendre l’âge adulte pour porter du blanc.

Des maillots de bain à -70% !

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

L’été arrive… l’équipe too-short continue d’y croire ! Pour préparer les grandes vacances à petits prix, nous lançons pendant tout le mois de mai un bon plan spécial maillots de bain de la marque créateur Rose & Théo.  Short de … Lire la suite

Pour la fête des mères, les partenaires de l’opération MAM se mobilisent pour vous…

Galerie

Cette galerie contient 13 photos.

Rien n’est impossible pour les partenaires de l’opération MAM ! La fête des mères est l’occasion de rassembler des marques présentes sur internet qui partagent les mêmes valeurs éthiques autour du développement durable. A l’heure actuelle, il paraît indispensable de faire … Lire la suite

Baby-Glam* : la revue mode des tout-petits !

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

Vous êtes une maman connectée, à l’affut des dernières tendances, qui veut se tenir informée de l’univers des petits sans faire le tour de tous les blogs ? Une adresse vous suffit : Baby-Glam* Présenté comme une revue de mode, ce site … Lire la suite

Coup de coeur « créatif » : les kits papeterie de Pepillo

Galerie

Cette galerie contient 3 photos.

Avis aux Picasso en herbe et aux enfants artistes qui aiment dessiner, colorier et créer leurs univers imaginaires. Les kits de papeteries surprises Pepillo vont développer leur sens de la créativité.  too-short propose 4 kits colorés pour initier les enfants … Lire la suite