INTERVIEW MAMAN STAR : JULIA ROBERTS

f

C’est non sans mal et sans 34567890 coups de fils, 56808865 coups de main d’amis, 3456789 coups de bluff que je suis parvenue à obtenir une interview avec Julia Roberts.

AaaaaaaaAAAAAAAAAAAAaaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaa (cri de joie)

Elle m’a accordée 33 secondes d’interview par téléphone. Dingue.

Je vous retranscris ici même l’échange.

M c’est MOI (héhé)

JR (c’est Julia Roberts pas JR de Dallas-paix à son âme)

**************************************************************************************************************

M Hello Julia, it is such a honor for me ! (salut julia c’est un honneur pour moi. Après je traduis direct hein, je vais pas m’user les doigts à tout écrire en VO et VF, j’ai une vie hein)

 JR Bonne juuuuuwe ! (note de l’auteur-moi- les stars américaines ne devraient pas essayer de parler le français)

M Alors quoi de neuf ? Tu es maman de 3 enfants et moi je veux savoir des trucs totalement inédits, intimes !

(l’attachée de presse reprend la main par téléphone en m’ordonnant d’arrêter tout de suite, avant de commencer les questions chelous. JR rereprend la main et dit qu’elle a pour une fois envie de jouer le jeu.)

Ok donc tes enfants ils ont fait leurs nuits quand ?

JR Oh mais tout de suite. Je suis une star hein donc mes enfants sont des stars et sont parfaits, comme moi.

M …(l’auteur-moi- a envie de la buter)

JR I’m joking !! Chaque nuit je dors par terre avec le chien tandis que les 3 squattent notre lit. Personne ne dort, ça se voit non ? J’ai toujours l’air naze !

M Ah non toujours l’air belle ! Et ils sont sages ?

JR Non, parfois j’ai envie de les tuer. Surtout quand je tourne et que je les emmène et qu’ils hurlent « maman a un gros cul, maman a un gros cul ». Les gosses ne laissent rien passer. Le petit a dit à tout le monde que le matin je sens mauvais de la bouche. (note de l’auteur-moi- Julia Roberts pue de la gueule le matin wééééééé)

M Le soir il y a un rituel ?

JR Au lit (dans mon lit) à 9h en regardant Pretty Woman. Ils DOIVENT connaître le parcours de leur mère, non ?

 M

JR Et sinon 2 chansons paillardes américaines et hop le tour est joué. Après j’ai ma soirée pour manger des pots de glace en me faisant les ongles ! Faut pas croire ce que vous voyez : je ne suis pas du tout glamour, je suis une mère comme les autres quoi !

 M Ah et niveau mode, ils ont un personnal shopper comme vous ?

JR Oui évidemment et chaque matin Giorgio Armani himself vient les habiller. Non c’est une joke ! J’ai trois enfants donc on garde, on récupère et quand c’est trop petit on revend sur un site, attention secret de star, qui s’appelle too-short. Oui même moi Julia Roberts je suis fan d’échange en ligne, de troc, de bons plans. Je suis comme vous quoi !

M Ah comme moi. Ouais c’est clair. Julia vous êtes comme moi ! Je suis un peu la Julia Roberts française.Wééééééééé.

 Elle m’interrompt.

 JR T’emballe pas serialmother, je plaisantais, je suis unique. Bye.

Note pour plus tard : ne jamais prendre le melon.

Vêtements des mômes pour la rentrée : HELP (I need somebody)

Donc ce mois d’aout a été incontournable en France pour 12 raisons :

1/ La météo pourrie.

2/ La rupture entre François et Julie .

3/ L’accouchement de Jenifer (GROS évènement non ?)

4/ La dissolution du gouvernement (décidément François c’est pas ton été)

5/ La recrudescence des ventes de parapluies.

6/ La migration des moustiques vers des pays plus chaud avec ce slogan « marre de la France où il pleut et où on trouve pas à piquer tranquille ».

7/ Le déménagement de ma voisine Mme Michu chez sa fille (quoi on s’en fiche ?)

8/ La rediffusion chaque soir des séries soit-disant inédites sur TF1.

9/ La non existence d’une chanson de l’été. (trèèèèès mauvais signe)

10/ La folie des élastiques pour appareils dentaires qu’on porte aux bras.

11/ La création d’une glace au rosé (ahhhh la Fwanceeee).

12/ La folie des Ice Bucket Challenge sur les réseaux sociaux qui consiste à se verser de l’eau et des glaçons sur la tête, de nommer 3 personnes qui doivent le faire et de donner des sous à l’association qui lutte pour la recherche de la maladie de Charcot.

Oui mais à l’approche de la rentrée, c’est pas des glaçons qu’on a envie de se jeter sur la tête. C’est les fringues trop petites de nos gosses qui, je le rappelle, font leur rentrée tout bientôt.

Se jeter par dessus tête, les fringues trop petites en signe de protestation contre ces gosses qui grandissent trop vite et qui ont pris 3 tailles en 2 mois. Ca c’est du message ma bonne dame. Même que François Hollande devrait s’en inspirer pour son nouveau gouvernement ! OUI ! OUI ! OUI !

2014-08-25_12.30.45.jpg.800x800_q85

Bon OK une fois ce geste rebelle de parent fou fait, il faut sérieusement se demander « mais koikivontmettre ? »

Parce que c’est qu’ils commencent à nous couter ces mômes hein ! Manquerait plus qu’il faille les nourrir en plus.

Ah. Il FAUT les nourrir ? Vraiment ? Ah.

2014-08-25_15.47.04.jpg.800x800_q85

Moi MON plan tout bénéf de la rentrée c’est toujours et POUR toujours le site too-short sur lequel j’achète, j’échange, je vends les fringues de mes asticots et sur lequel donc je fais des tas d’économies. Et moi je crache pas dessus en cette veille de rentrée !

VIVE TOO-SHORT.

Et n’oubliez pas : si l’envie vous prend de jeter par dessus votre tête les fringues de vos gosses, si cela vous défoule de vous filmer en plein acte et de partager ensuite sur les réseaux sociaux, si cela vous apaise : faites. (ça et les batailles de polochons, ça peut éviter 20 ans d’analyse).

Plus de 20 000 articles en ligne sur too-short !

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Une bonne nouvelle pour l’arrivée de l’été : désormais nos membres peuvent faire leur shopping parmi plus de 20 000 articles garantis comme neufs, de 0 à 12 ans, à -80% du prix boutique ! Bravo à toute l’équipe qui … Lire la suite

10 raisons de ne pas mettre les fringues (trop petites) de ses enfants dans des boites

Ce week-end, comme je m’ennuyais sec n’ayant pas assez de choses à gérer avec 3 enfants, un chien et un mari grippé, je me suis dit « Et si je rangeais les fringues trop petites des gosses dans des boites plastiques ? ». Oui car je sais m’amuser moi le dimanche.

En fait voilà, ça fait plusieurs mois que j’empile les pantalons devenus trop courts, les robes devenues trop serrées, les bodys devenus trop étroits ici et là. Chaque fois je me dis que je rangerai ça plus tard, que je ferai le tri. Et puis voilà : rien.

IMG_0223.JPG.800x800_q85

Alors dimanche je m’y suis mise.

Mauvais plan. Very Bad Trip.

1/ Ca prend du temps et si on est interrompue toutes les 3 secondes par un enfant qui veut aller aux toilettes/manger/raconter une blague de Toto, on ne PEUT pas y arriver.

2/ On ne sait quoi garder, quoi donner, quoi garder, quoi donner.

3/ Ca donne chaud.

4/ C’est la porte ouverte à l’envie de ranger carrément TOUTE la maison.

5/ C’est flippant car on se rend compte que notre bébé qui mettait du 1 mois il y a si peu de temps, met déjà du 12 mois…

6/ C’est chiant quand on sait qu’à la télé y’a Columbo.

7/ C’est drôle car on se dit qu’avec quelques efforts, franchement, il pourrait bien le remettre son pantalon taille 6 ans, non ? (bon Ok il a 9 ans)

8/ C’est remuant car on se souvient de quand on a acheté telle fringue avec émotion.

9/ C’est fun car on se dit que Kim Kardashian, si elle s’y mettait aussi, elle aurait tellement de boulot avec le HUGE dressing de sa fille.

10/ C’est idiot. Autant les revendre sur un site et en choper d’autres à la bonne taille, ne pas se fatiguer, ne pas aller à la cave, pouvoir soigner son mari grippé, regarder Columbo, dormir. A la fin de tout cela, j’ai pour de vrai opté pour cette solution sur too-short.

Le changement (de fringues) c’est maintenant !

Donc le printemps est arrivé tel Zorro.

Beau, fier, rempli d’espoir, de promesses, il est là ! Qui dit printemps, dit… ménage de printemps. Bah oui. Parce que le ménage de printemps le 14 novembre, ça l’fait pas.

Et qui dit ménage de printemps, dit vrai ménage. Moi perso, je vide TOUT. De la cuisine en passant par le salon, ma chambre et les chambres des enfants, je revêt un bon vieux tee-shirt, un bon vieux jean, j’éteins mon téléphone, je mets la musique à fond et j’y vais.

Et du coup, j’ai des surprises. Je retrouve un quignon de pain sous une pile de chaussettes esseulées (oui parce que les chaussettes sont par essence esseulées, séparées dès la naissance), LE bouquin tant cherché au milieu des serviettes, la paire de lunettes dans les culottes de l’un, l’écharpe dans les tricots, une brosse à dents sous une doudoune… Bref une découverte de chaque instant qui ferait passer « Rendez vous en terre inconnue » pour une émission pourrie et sans surprises.

Oui, parce que qui dit enfants dit bordel. On a beau ranger, ranger, ranger, rien n’y fait on sème toujours un truc comme le Petit Poucet. Sauf que lui il a fait exprès.

Et qui dit ménage de printemps, dit « oh flute, les affaires de l’année dernière ne vont plus du tout, mais alors plus du tout à mon gosse ».

Et donc tout de suite, on se dit « ô rage, ô désespoir je vais devoir casquer pour shopper de nouvelles fringues pour cet enfant ingrat qui prend 45 cm par saison ».

top enfant fille marque printemps échange troc pas cher en ligne

A ce moment là, Jiminy Cricket (ou son cousin Jean-Paul le criquet) apparait et nous suggère d’échanger les fringues du printemps dernier sur too-short.com et d’en prendre d’autre adaptées à la taille de nos mômes.

« Comment, quoi, échanger ? ».

« Mais oui dit le criquet « (il est bavard l’animal) ! « C’est zénial, utile, za permet d’être content et de faire des économies ! »

« Rhoooooo » dit la mère (elle a du vocabulaire n’est-ce pas).

Allez zou direction too-short.com pour échanger nos enfants les fringues de nos enfants.

J’ai envie de dire : merci la vie quoi !

Ces fringues que frères et soeurs se partagent. Ou pas.

Quand après mon fils, j’ai eu ma fille, on m’a dit souvent « ohlala dommage que ce ne soit pas un garçon, tu aurais déjà les fringues ! ».

Bah oui vraiment dommage hein. Quelle connerie hein de ne pas pouvoir choisir le sexe, juste pour recycler le fringues. Pfffff …

Comme d’habitude, ces phrases débiles sont non seulement infondées mais sont en plus fausses.

Oui ma chère, car recycler les fringues de mon fils pour ma fille, je le fais. Non les garçons ne sont pas forcément habillés en bleu et les filles en rose. Tu sais quoi, j’ai déjà mis une chemise bleue à ma fille et un polo rose à mon fils. Dingue, je suis.

Tu sais quoi ? Ce petit jean qui a vite été trop petit pour mon grand a fait les beaux jours de ma fille. Tu sais quoi ? Cette petite paire de baskets bleues avec lesquelles il fait ses premiers pas, ont fait la joie des pieds de ma fille. Tu sais quoi ce sweat gris a été porté par le grand, la petite et est gardé au chaud pour le petit dernier.

vetement enfant veste jean fille garçon troc échange too-short site vente ligne

Tu sais quoi il m’est arrivé de refiler un pull qui m’appartenait à moi dans mon enfance à mon fils. Tu sais quoi, j’ai déjà revendu en ligne une veste en jean de mon fils et j’ai su qu’elle avait été achetée par la maman d’une fillette.

Attends, attends… tu veux que je te dise le meilleur : parfois même je mets les fringues de mon mec à moi. Ouais.

Bon, la petite en un marre de porter les fringues de son frère, alors quand je veux du rose, des jupes qui tournent, des robes à volants, des chemisiers à fleurs, je file lui en acheter d’occasion chez too-short.C’est un peu comme si une grande soeur imaginaire les lui refilait !

Bah oui quoi, je suis sympa hein. Mais chuuuut ne le répétez pas.

Les soldes à -80% toute l’année !

Sur too-short les articles sont à -80% du prix boutique et ce 12 mois sur 12 !
Vous n’avez pas à attendre les soldes pour profiter de pièces uniques de marques
(Petit Bateau, Catimini, Sergent Major, Jacadi, GAP, Marèse, DPAM…), 100% qualité
et à petit prix.

Pendant la période des soldes, chez too-short nous mettons en place une action à
contre-courant. En effet, pour toute commande passée entre le 15 et le 31 janvier, 
1€ sera reversé à l’association caritative too-short & co, qui mène des actions en faveur de l’enfance défavorisée.
Consommez de façon responsable et équitable sur too-short. Vous avez tous à y gagner !

Image6

Venez découvrir nos vêtements d’occasion pour les enfants de 0 à 12 ans, des nouveautés sont mises en ligne tous les jours sur too-short.com.

8 façons de recycler les fringues de junior

On ne le dira jamais assez : les enfants poussent trop vite. Mon fils a pris 10 cm en un an. Moi si ça m’arrivait, il y aurait au bout de 2 ans, beaucoup trop de moi.

Du coup chaque fois c’est le même problème. Que faire de ce petit pyjama taille 3 mois que junior a porté genre… 2 fois ?

IMG_0383.JPG.800x800_q85

1/ Le garder pour les poupées de notre fille. Mais sans doute trop grand.

2/ Le garder en souvenir. Enfin bon soyons honnêtes dans 30 ans qu’est qu’on en aura à foutre de ce pyjama de notre enfant qui aura de la barbe et qui parlera trop fort ? Bah rien.

3/ Le garder au cas où on aurait envie un jour peut-être, mais c’est pas sûr, d’avoir un autre enfant. Ok, mais bon si jamais on décidait (enfin) de s’arrêter là?

4/ Le customiser et s’en faire un sac de plage. Oui mais non.

5/ Le prêter à une copine/voisine/amie/cousine. Oui, tu sais celle qui ne t’a jamais rendu ton jean de grossesse. La garce.

6/ L’encadrer pour pouvoir se dire « oh mais comme il a été petit mon enfant ». Non, ridicule.

7/ Le fourrer au fond d’un placard et accumuler, accumuler, accumuler. Et perdre de la place, perdre de la place, perdre de la place.

8/ En faire profiter quelqu’un d’autre et pouvoir en même temps se fournir en fringues de la bonne taille sur too-short !

Joyeux anniversaire aux Fées de la Com

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Félicitations à Nathalie notre attachée de presse chez too-short, qui a célébré les 5 ans de son agence Les Fées de la Com ! L’équipe était au rendez-vous pour fêter l’événement lors d’une soirée placée sous le signe de la … Lire la suite

Le jour où ma fille a décidé de ne plus mettre que des jupes (qui tournent)

Dans une vie de maman (et de papa) il y a des moments clés.

Le jour où bébé sourit, le jour où bébé marche, parle, rit, dort.

Le jour où petit bonhomme va à l’école, le jour où petite minette annonce qu’elle aime les brocolis, le jour où ils arrivent à s’habiller eux-mêmes et …le jour où la petite décide de faire la guerre aux pantalons et de ne vouloir porter plus que des jupes.

Et des jupes qui tournent hein.

Un jour ça m’est tombé dessus. Ma seriaprincesse avait 3 ou 4 ans quand elle déclara que les pantalons c’était « cro cro nul » et qu’elle ferait la grève si je ne lui mettait pas tout de suite une jupe.

Alors j’ai cédé, c’était l’été et j’ai troqué le jean contre une jupette en jean. « Nan mais pas ça. Ze veux qu’elle tourne. Comme les princesses. »

 Donc la mauvaise mère que j’étais n’avait pas envisagé qu’une jupe, si elle ne tourne pas, n’est pas une jupe. Pour reprendre la phrase de la philosophe Nabilla « Nan mais allô quoi. T’as une jupe et elle tourne pas. Allô quoi. »

Ok mais t’es mignonne ma fille mais je vais pas investir des centaines d’euros dans 10 jupes hein.

Ma solution était sur Internet évidemment.

Sur too-short je pourrais dégoter des jupes tournantes à petits prix. Yeah.

IMG_6116.JPG.800x800_q85

Jupe Wowo, 2 ans

IMG_5623.JPG.800x800_q85

Jupe Sergent Major, 3 ans

Plusieurs achats plus tard et alors qu’elle mettait avec joie ses jupes, elle déclara qu’elle avait, je cite « grandi et que donc elle voulait bien repasser aux pantalons ».

Comme il faisait froid car nous étions en novembre, je me suis doutée que les princesses devaient être frileuses. What else ?